La touche d'humour : En plein centre de Manhattan

En plein centre de Manhattan, une Rolls se gare devant une banque.
En descend un superbe blonde qui rentre dans l'établissement et demande un prêt de 2000 euros.
Le chargé d'affaire lui demande une garantie ainsi que la durée du prêt.
La blonde propose, comme garantie, la Rolls garée devant la banque et indique que le prêt sera remboursé à son retour de Paris dans quinze jours.
Sur ces entrefaits, la blonde s'en va, tandis que le chargé d'affaire et son directeur s'escaffe :
"Il faut vraiment être un blonde pour offrir une Rolls comme garantie d'un prêt de 2000 euros".
La semaine passe, la blonde repasse à la banque et demande à rembourser le prêt pour récupérer sa Rolls.
Le banquier s'exécute contre 2000 euros et ajoute 30 euros d'intérêts et de frais.
Pris d'un certain remord le banquier demande :
"Vous ne semblez pas avoir besoin de 2000 euros, alors pourquoi laisser une voiture de ce prix pour une somme dont vous n'avez apparemment pas besoin ?"
et la blonde de répondre :
"Parce que 30 euros est le meilleur prix que j'ai pu trouver pour garer en toute confiance ma Rolls pendant 15 jours en plein Manhattan !"

La pratique du crédit documentaire.

Formation interbancaire banques africaines.

Dans un cadre mondial dominé par les échanges internationaux de marchandises, les partenaires commerciaux, exportateurs et importateurs, cherchent à renforcer leur vigilance sur la qualité de l’exécution des contrats.


Cet accroissement des échanges commerciaux mais aussi le contexte des crises financières dans lequel ils se déroulent depuis une dizaine d’années, accentuent les risques liés aux conditions de financement des importations et à la mobilisation des créances nées des exportations. Ces risques sont d’autant plus importants lorsque les parties en présence sont géographiquement éloignées et que les relations qu’elles ont nouées comportent une part d’incertitude avec des contraintes douanières, monétaires et juridiques spécifiques.


La pratique du crédit documentaire est largement répandue et bénéficie depuis longtemps d’un cadre juridique et d’une jurisprudence abondante. Force est de constater que, la nouvelle donne économique et les exigences croissantes de rentabilité, ont rendu ses lettres de noblesse à cette technique bancaire du commerce international.


Cette formation intensive au traitement des opérations de crédit documentaire privilégie les aspects opérationnels en s’appuyant sur les dernières dispositions réglementaires et les nouvelles règles de sécurisation des transactions (RUU 600, RUGD 758, PBIS…). Elle permet aux participants une application immédiate au quotidien tout en leur permettant de répondre aux questions de la clientèle et les conseiller efficacement.


Ce séminaire a pour objectifs :
- Maîtriser le processus d’un crédit documentaire : de l’ouverture à l’encaissement
- Connaître les règles et les textes internationaux
- Détecter les risques liés aux opérations de crédit documentaire
- Etre capable d’accompagner les entreprises

Formation qualifiante banques africaines.